6e ACADÉMIE
DE L'ÉTÉ MUSICAL DE BARACHOIS

du 29 juillet au 7 août 2022 

académie4.jpg
académie3.jpg
académie1.jpg
Présenté en collaboration avec le Département de musique de l’Université de Moncton, au cœur des provinces maritimes du Canada, l’Académie de l’Été musical de Barachois propose aux jeunes chanteurs et pianistes une expérience unique d’explorer le répertoire de récital. Mettant l’accent sur le répertoire canadien et la musique de chambre vocale, le programme permet aux artistes de se développer en perfectionnant un programme prédéterminé, en plus d’acquérir de l’expérience sur scène devant des publics chaleureux. Le stage comporte deux volets, et culminera en la présentation de concerts en l’exceptionnelle Église historique de Barachois, ainsi que dans d’autres lieux des provinces Maritimes.
VOLET ARTISTES ÉTUDIANTS
du 31 juillet au 7 août

 
  • Destiné aux chanteurs inscrits à un programme de premier cycle universitaire
     

  • Limité à 8 chanteurs et 2 à 4 pianistes
     

  • Axé sur les mélodies canadiennes, le répertoire sous-représenté et le répertoire vocal de musique de chambre
     

  • Coachings et classes de maître quotidiens auprès des sopranos Nathalie Paulin et Monica Whicher, des pianistes Laura Loewen et Julien LeBlanc
     

  • Conversations et conférences virtuelles avec des acteurs-clés du monde vocal et artistique
     

  • Cours de diction et de poésie

VOLET ARTISTES EN DÉBUT DE CARRIÈRE
du 29 juillet au 7 août 

  • Destiné aux chanteurs en début de carrière (détenant au minimum un diplôme de premier cycle)

  • Limité à 4 chanteurs (SATB) et 2 pianistes

 

  • Axé sur les mélodies canadiennes, le répertoire sous-représenté et le répertoire vocal de musique de chambre

 

  • Coachings et classes de maître quotidiens auprès des sopranos Nathalie Paulin et Monica Whicher, des pianistes Laura Loewen et Julien LeBlanc

 

  • Conversations et conférences virtuelles avec des acteurs-clés du monde vocal et artistique 

 

  • Cours de dictions et de poésie

 

  • Mini-tournée dans d’autres salles dans les Maritimes

Frais de stage

Les frais de scolarité sont de 500$ et ne comprennent pas le logement. Toutefois, il sera possible d’être logé pour peu de frais sur le campus de l’Université de Moncton. 

 

Applications

Les intéressés sont priés d’envoyer leur curriculum vitae, une courte lettre de motivation ainsi que des liens YouTube vers des enregistrements de deux mélodies avant le 30 mars. Les stagiaires seront sélectionnés avant le 15 avril.

NOS PROFESSEURS

julien.jpg
JULIEN LEBLANC
piano


 

Virtuose à l'enthousiasme contagieux, le pianiste canadien Julien LeBlanc est reconnu pour sa grande sensibilité musicale et ses dons de communicateur. Basé à Montréal, il est très actif sur la scène musicale canadienne comme soliste, chambriste et accompagnateur.  

En 2015, il lance son premier album solo « Mélancolies » dédié à la musique de Dutilleux, Franck et Poulenc qui lui a valu de nombreuses critiques élogieuses : « LeBlanc se démarque comme un interprète plus que capable, il joue avec chaleur, clarté et un lyrisme fluide, le tout avec un sens du rythme naturel. »(Ruthland Herald)  « Il maîtrise chaque tour et détour avec brio, son phrasé est analytique, et sa brillante technique le met dans une classe à part…son interprétation est toujours vraie, jouée avec attention, et pleine de chaleur. »  (La Scena Musicale) Julien LeBlanc a également enregistré deux albums avec le Trio Arkaède et il a lancé un nouvel album de mélodies françaises et espagnoles avec la soprano Marianne Lambert en mai 2020. 

 

Depuis 2012, Julien LeBlanc partage la direction artistique de l’Été musical de Barachois au Nouveau-Brunswick. Il a participé à plusieurs tournées au Canada pour les Jeunesses Musicales du Canada et Début Atlantique. Julien LeBlanc est chargé de cours à l’Université d’Ottawa. Il a donné plusieurs cours de maître un peu partout au Canada et est régulièrement invité pour siéger sur le jury de concours de musique.  

lowen.jpg
LAURA LOEWEN
piano


 

Reconnue pour son expressivité, sa virtuosité et son jeu impliqué, la pianiste collaboratrice canadienne Laura Loewen a participé à des concerts en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. Dévouée à partager sa passion pour la musique de chambre et l'enseignement, elle est Professeur à la Faculté de musique Desautels de l'Université du Manitoba, où, en plus d'être coach vocal, elle est titulaire du cours de Collaborative Piano. Elle est un membre fondateur de VISI (Vancouver International Song Institute) et est également dans l'équipe artistique du programme Opera NUOVA à Edmonton (Alberta) et du Contemporary Opera Lab à Winnipeg (Manitoba). 

Étant une pianiste très versatile, Dr Loewen a travaillé avec des chanteurs, des instrumentistes et des ensembles de musique de chambre, et elle est tout autant à l'aise dans du repertoire traditionnel et contemporain. Elle a joué dans de multiples concerts avec des artistes tels que Charles Castleman, Tracy Dahl, Wendy Nielsen, Kimberly Barber, Jasper Wood, Eugene Rousseau et William Bennett. Elle est régulièrement apparue en récital avec ses collègues membres de la Faculté de musique de l'Université du Manitoba: la soprano Monica Huisman, le baryton Mel Braun, le violoniste Oleg Pokhanovski et la violoncelliste Minna Rose Chung. 

Laura Loewen et son complice de duo, le saxophoniste Allen Harrington, se produisent en concert depuis plus d'une décennie et sont acclamés pour leur prestations virtuoses, musicales et électrisantes. Madame Loewen est aussi membre fondateur du Galileo Trio avec le violoniste Kerry duWors et le violoncelliste Mark Rudoff ("an enlightened idea" - Winnipeg Free Press), ainsi que de Emerado, avec la mezzo-soprano Rosemarie van der Hooft et le baryton Mel Braun ("true camaraderie and rapport" - Winnipeg Free Press). 

L'enseignement et le mentorat sont très importants dans la carrière du Dr Loewen. Elle partage son amour de la musique de chambre en enseignant à l'Université du Manitoba et dans divers festivals d'été et classes de maître. Son travail en tant que coach vocal auprès de professionnels et d'étudiants est caractérisé par sa philosophie de la "Diction passionnée". Ses conférences "Diction and Ensemble" sont des événements annuels à VISI et elle a fait part des ses recherches sur la diction dans des événements du NATS et à Podium, les événements bi-annuels du Canadian Choral Conference. L'article du Dr Loewen titré "Health and the Collaborative Pianist" ainsi que d'autres articles sur la diction peuvent être trouvés sur Spark and Wiry Cries. 

En tant que membre du Royal Society du Canada's College of New Scholars et en tant que scientifique, Dr Loewen a reçu plusieurs prix et bourses, dont le Rh Award for Creative Work et le Creative Work de l'Université du Manitoba, le Special Opportunities Grant du Conseil des arts du Manitoba, et des bourses pour des commissions de compositions canadiennes par le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts du Manitoba. 

Dr Loewen détient un Doctorate of Musical Arts en accompagnement/coaching de l'Université du Minnesota, où elle a étudié sous la tutelle de Margo Garrett et Karl Paulnack.

Nathalie Paulin
NATHALIE PAULIN
soprano


 

La soprano Nathalie Paulin s'est imposée en tant qu'artiste de premier rang en Amérique du Nord, en Europe et en Extrême-Orient comme une interprète de tout premier ordre. Lauréate
d'un prix Dora Mavor Moore à Toronto pour l'excellence en opéra, elle a collaboré avec des chefs de réputation internationale tels Kent Nagano, Yannick Nézet-Séguin, Bernard Labadie et Mario Bernardi.

La presse à son égard s'est montrée élogieuse. Du Chicago Tribune, John van Rhein note: "Paulin en particulier est une révélation; sa voix riche et agile possède une séduisante profondeur, et sa présence scénique rayonne d’un charme sensuel,” tandis que Renaud Machart du quotidien français Le Monde, écrit: "Nathalie Paulin (fut) impeccable de diction, de
musicalité et de style.” Charles T. Downey, du Washington Post, observe: “La voix de Nathalie Paulin a muri, et tout en conservant toutes ses belles qualités, elle a gagné richesse et autorité, ceci marié à une présence scénique magnétique.”

Fréquemment à l’antenne de Radio-Canada et de la CBC, Nathalie fut lauréate du Concours de l’Orchestre symphonique de Montréal et reçut prix et récompenses de la George London
Foundation, de la Young Mozart Singers’ Competition et du Concours de Musique du Canada. Ancienne membre de la Canadian Opera Company’s Ensemble Studio, elle a chanté avec maintes compagnies d’opéra, incluant l’Opéra de Montréal; la Canadian Opera Company; Vancouver Opera et The Dallas Opera; ainsi qu’avec des orchestres tels l’Orchestre du Centre National des Arts; Tafelmusik; Rotterdam Philharmonic; et les orchestres symphoniques de Montréal, Toronto, Seattle et Vancouver.

Nathalie est professeur à la faculté de musique de l’Université de Toronto.

WHICHER-PHOTO.jpeg
MONICA WHICHER
soprano

 

La soprano Monica Whicher est reconnue pour son sens du style, son élégance musicale ainsi que son sens inné du théâtre. Elle a chanté avec des orchestres, des maisons d’opéra et lors de plusieurs festivals de musique de chambre partout au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Europe et en Asie avec plusieurs chefs d’orchestres dont Helmuth Rilling, Peter Oundjian, Jukka-Pekka Saraste, Franz Paul Decker, Steuart Bedford, Yannick Nézet-Séguin, Duane Wolff, Pinchas Zuckerman, Trevor Pinnick, Hervé Niquet, Andrew Parrott, Harry Bicket, Timothy Vernon et Alexander Weimann.  

 

Monica Whicher fut en nomination aux Prix Juno pour “Singing Somers Theatre” (Centrediscs) ainsi que pour deux Dora Mavor Moore Awards. La critique fut très élogieuse pour ses rôles de Mérope (Persée-Lully) et de Telaïre (Castor et Pollux-Rameau) (DVD paru chez Naxos) et elle a participé aux enregistrements des disques Mozart’s Magic Fantasy, Beethoven Lives Upstairs et Daydreams and Lullabies, tous gagnants de Prix Juno. Ses autres enregistrements comprennent Lullabies and Carols for Christmas avec la harpiste Judy Loman (Naxos), Erotikos Logos de Hatzis (Marquis) et Centrediscs a récemment publié Breathe: Music for Voices and Early Instruments by James Rolfe, également nominé au Prix Juno. On peut également entendre Monica sur les enregistrements The Art Songs of Mykola Lysenko, The Art Songs of Yakov Stepovyi, et The Galicians l and ll, tous enregistrés dans le cadre du Ukranian Art Song Project. 

 

Ancienne stagiaire du Canadian Opera Company Ensemble Studio, Mme Whicher a également étudié au Banff School of Fine Arts, Britten-Pears School of Music  et au Steans Institute.  Elle a été boursière du George London Award, Sullivan Foundation Grants ainsi que du Conseil des arts et des lettres du Canada. Elle est diplômée de l’Université de Toronto où elle a étudié avec la soprano de grande renommée Lois Marshall. 

 

Mme Whicher est professeure de chant à l’Université de Toronto et au Glenn Gould School of the Royal Conservatory of Music of Toronto.

PARTENAIRES

banque nat.jpg
logo_carré_texte.jpg
UNI_officiel_COUL_CMYK_FR.png