black and white 3.png

Karin Aurell
flûte
Karin Aurell.jpeg

Karin Aurell est une flûtiste qui habite à Sackville, au Nouveau-Brunswick. Elle est active en tant que chambriste et musicienne d'orchestre, et elle enseigne la flûte au département de musique de Mount Allison University. Karin est originaire de la Suède, où elle était membre de l'Orchestre symphonique de Norrköping (SON). Avec cet orchestre, elle s'est produite partout en Europe, et a participé à plusieurs enregistrements. Elle a travaillé avec plusieurs chefs d'orchestre distingués, tels Franz Welser-Most, Manfred Honeck, Daniel Harding, Leif Segerstam et Okko Kamu.

 

Depuis son déménagement au Nouveau-Brunswick, Karin s'est produite avec Symphony Nova Scotia, Symphonie Nouveau-Brunswick et au sein du Charlottetown Festival Orchestra. Cependant, elle s'intéresse particulièrement à la musique de chambre. Elle est membre du Trio Arkaède, avec la violoniste Isabelle Fournier et le pianiste Julien LeBlanc. Elle a aussi participé au collectif de musique nouvelle néo-brunswickois Motion Ensemble, et est membre fondatrice du quintette à vents Ventus Machina, qui en est maintenant à sa 10e saison d'activités. Lorsqu'elle n'est pas sur scène ou en train d'enseigner, elle aime profiter des espaces verts, faire de la randonnée ou du ski de fond.

 

 
black and white 3.png

Patrick Bolduc
basson
Patrick Bolduc.jpeg

Après avoir été basson solo avec l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières (2003-2007) et le Niagara Symphony (2007-2012), Patrick Bolduc occupe maintenant le même poste avec Symphonie Nouveau-Brunswick et est membre fondateur de Ventus Machina. Il a étudié au Conservatoire de musique de Québec, et a continué ses études à Toronto, au Glenn Gould School of the Royal Conservatory.

 

Au cours de sa carrière, Patrick s'est produit à travers le Canada, aux États-Unis, au Japon et en France.  En tant que pigiste, il a joué avec l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens et l’Orchestre de la francophonie canadienne, entre autres.  Natif de la ville de Québec, il est maintenant basé au Nouveau-Brunswick, où il partage son temps entre Ventus Machina et Symphonie Nouveau-Brunswick, l’enseignement du basson à Mount Allison University, sa famille et son agence de vente dans le milieu du sport.

 
black and white 3.png

Florence Bourget
mezzo-soprano
Florence Bourget.png

Originaire de Lévis et basée à Montréal, la mezzo-soprano Florence Bourget a obtenu une maîtrise avec mention à l’Université de Montréal et est diplômée de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Sur la scène opératique, elle a incarné des rôles tels que Wellgunde (Das Rheingold, Wagner), Mrs. Grose (The Turn of the Screw, Britten) avec « une remarquable ampleur et rondeur vocale » (Le Devoir), Alisa (Lucia di Lammermoor, Donizetti) et Sesto (La Clemenza di Tito, Mozart). Ses expériences s'étendent également dans le répertoire actuel comme Angel 2 dans Written on Skin de George Benjamin à l’Opéra de Montréal, ainsi qu’un rôle titre dans la création entièrement féminine de l’opéra L’hiver attend beaucoup de moi de Laurence Jobidon. Elle collabore en concert avec plusieurs grandes organisations comme l’Orchestre Métropolitain, les Orchestres symphoniques de Montréal, de Québec et de Laval, l’Ensemble Contemporain de Montréal, l’Orchestre de l’Agora,

l’Orchestre de Chambre I Musici, le Festival Classica, les Grands Ballets Canadiens, l’Orchestre Baroque Arion et plusieurs autres. Elle participe actuellement à un enregistrement colossal signé ATMA Classique de l’intégrale des mélodies de Jules Massenet.

 
black and white 3.png

Étienne Chénard
alto
Étienne Chénard.png

Originaire du Bic, Étienne Chénard complète ses études au Conservatoire de musique du Québec en 2016, avec un Prix avec distinction à l'unanimité en alto. Il étudia avec François Paradis, Catherine Dallaire et Élise Lavoie.

 

Étienne se perfectionne à Orford et au Domaine Forget auprès d'Anne Robert, Helmut Lipksy, Mark Fewer, David Gilham, Mimi Zweig, Jocelyne Bastien, Vera Beth et Kenneth Slowick. Il participe à des classes de maître avec Christian Tetzlaff, Antoine Tamestit, Jean Sulem, Miguel da Silva, Roberto Diaz et Paul Silverthorne.

 

Assistant alto solo de Symphony Nova Scotia, à Halifax, il occupa le même poste aux Orchestres symphoniques de Sherbrooke et de l’Estuaire. Il joue régulièrement avec l'Orchestre symphonique de Québec et les Violons du Roy. Il a également participé aux festivals de musique de chambre Concerts aux Iles du Bic et Music at Three Churches à Mahone Bay.

 

Étienne joue sur un alto milanais du milieu du 18e siècle ainsi qu'un archet François Lotte, généreusement prêtés par Canimex.

 
black and white 3.png

Jaeyoung Chong
violoncelle
Jaeyoung Chong.png

Jaeyoung Chong est un violoncelliste reconnu pour sa profonde sensibilité. Il est passionné par de nombreux moyens d'expression artistiques, tels que l'improvisation, la performance créative en direct, la composition, la technologie électroacoustique et la production musicale. Né en Corée du Sud, Jaeyoung a commencé le violoncelle à l'âge de 8 ans, et a rapidement atteint un niveau avancé. Il a terminé son baccalauréat en interprétation musicale à l'Université d'Ottawa avec Paul Marleyn, et a reçu une bourse complète pour poursuivre sa maîtrise à Rice University, à Houston, sous la tutelle de Desmond Hoebig. Au courant de ses études en performance, la composition et l'improvisation ont joué un grand rôle dans sa vie, et il expérimente toujours avec la production musicale.

 

Ses projets récents comprennent « New Modern », un récital créatif où il interprète ses propres œuvres, accompagné de ses propres bandes sonores.  Ses expériences créatives et ses performances s'étendent de la musique classique à la musique expérimentale et au pop contemporain. Jaeyoung expérimente toujours avec la musique contemporaine et les techniques contemporaines au violoncelle.

 
black and white 3.png

Michel Deschênes
percussions
Michel Deschêsnes.png

Michel Deschênes (M. Ed. B. Mus. Interprétation) est né à Caraquet, au Nouveau-Brunswick. Membre fondateur du quatuor de percussion Amerythme, il a fait des tournées au Canada, en France, en Belgique et au Maroc.

 

Michel est récipiendaire du prix du lieutenant-gouverneur de l’Orchestre symphonique des jeunes du Nouveau-Brunswick. Il a aussi été nommé la personnalité de la semaine de Radio-Canada et de l’Acadie Nouvelle.

 

Michel est professeur de percussion au Département de musique de l’Université de Moncton depuis 1986. Il dirige l’Ensemble de percussion de l’Université de Moncton et l’Escola de samba du Département de musique.

 
black and white 3.png

Rachel Desoer
violoncelle
Rachel Desoer.png

Rachel Desoer est une violoncelliste canadienne. Elle a étudié à la Juilliard School, au Oberlin College, à l’Université McGill et au Banff Centre. Elle est diplômée d’Oberlin en 2008 avec un baccalauréat en musique.

Rachel a été la violoncelliste du Cecilia String Quartet de 2010 à 2018. Avec cet ensemble, elle a fait de nombreuses tournées à travers le monde, a enregistré quatre albums sur Analekta, et a enseigné la musique de chambre à l’University of Toronto.

Ses tournées lui ont permis de jouer dans des lieux inspirants tels que Wigmore Hall (Londres), le Concertgebouw (Amsterdam), le Konzerthaus Berlin et bien d’autres. Le Quatuor Cecilia, dont elle était membre, a également fait de nombreuses tournées éducatives en milieu scolaire, réalisant des centaines de présentations pour les écoles. En 2014, le quatuor a créé une série de concerts intitulée Xenia, conçus spécialement pour les enfants autistes et leurs familles. Illustrant l'engagement du quatuor envers la représentation égale des femmes dans la musique, Rachel a dirigé la commande de quatre quatuors à cordes par des compositrices canadiennes en 2016.

 
black and white 3.png

Carole Deveau
artiste visuelle
Carole Deveau.jpeg

Originaire de Moncton, Nouveau-Brunswick, Deveau a toujours aimé incorporer le public dans le processus de création en leur offrant la possibilité d'interagir avec ses œuvres. Depuis 2012, Deveau commence à s'intéresser aux arts médiatiques à la suite de formations offertes par le Volet arts médiatiques du FICFA. 

 
black and white 3.png

Mark Djokic
violon
Marc Djokic.png

Le violoniste canadien Marc Djokic est premier violon solo de l'Orchestre classique de Montréal. Lauréat d'un East Coast Music Award en 2020 pour l'enregistrement classique de l'année, il est aussi lauréat d'un Prix Opus et anciennement un récipiendaire de la Banque d'instruments du Conseil des arts du Canada. Le premier album de M. Djokic, « Solo Seven », ainsi que son album collaboratif « André Mathieu - musique de chambre » ont tous deux été loués par la critique, et ont été en nomination aux Prix Opus. En 2022-2023, M. Djokic assurera la création d'un nouveau concerto pour violon de Robert Rival, un projet appuyé par le Conseil des arts du Canada et l'Ontario Arts Council.

 

Originaire de Halifax, en Nouvelle-Écosse, M. Djokic a étudié le violon auprès de son père, Philippe, l'un des meilleurs solistes au Canada et ancien élève du maître Ivan Galamian. Il poursuit ensuite ses études aux États-Unis avec David Russell, Donald Weilerstein et Jaime Laredo.

 

Avec BC Contact, les Jeunesses musicales et Début Atlantique, M. Djokic a effectué plusieurs tournées au Canada comme à l'international en tant que chambriste accompli. Il est le directeur musical d'Ensembl'arts Group, et depuis plusieurs années, il est artiste en résidence à CAMMAC.

 
black and white 3.png

Philippe Djokic
violon
Philippe Djokic.png

Le violoniste Philippe Djokic a eu une longue carrière distinguée en tant que soliste, chambriste et pédagogue. Ses succès lors de concours internationaux de violon ont mené à plusieurs performances en Europe et en Amérique du Nord, où il s'est produit en tant que soliste avec plusieurs orchestres majeurs. Lorsqu'il était premier violon solo avec Symphony Nova Scotia, il a enregistré le Concerto pour violon de Delius, sur CBC et Naxos, qui a reçu des critiques élogieuses de la plusieurs publications internationales.


Pendant quarante ans, en tant que professeur de violon au département de musique de Dalhousie University, il a enseigné à plusieurs jeunes violonistes qui ont ensuite mené de brillantes carrières en interprétation et en enseignement. Présentement, il poursuit une carrière d'interprète et apparaît dans plusieurs récitals et concerts de musique de chambre avec sa femme, la pianiste Lynn Stodola. Il continue aussi d'offrir des classes de maître et d'enseigner à des jeunes violonistes talentueux.

 
black and white 3.png

Pierre-André Doucet
piano
pierre andré doucet.png

Reconnu pour la vivacité de ses paysages sonores et l’inventivité de ses textes, le pianiste et écrivain Pierre-André Doucet est l’une des voix principales de la nouvelle génération d’artistes canadiens.

 

Il a été salué pour « l’émotion de son jeu et son contrôle impeccable » (Audiophilia), et a été nommé par CBC Radio 2 comme étant l’un des meilleurs musiciens canadiens sous l’âge de 30 ans. Dernièrement, il s’est produit au Canada, en Afrique du Sud, en Europe et aux États-Unis, ainsi qu’un peu partout en Asie, en Europe et dans le Pacifique Sud en tant qu’artiste de Lincoln Center Stage, à bord de navires de Holland America Line. Plusieurs de ses prestations ont été diffusées aux ondes de Radio-Canada, CBC Radio et NPR.

 

Gagnant du Concours de musique Knigge, ainsi que du Concours de musique national Eckhardt-Gramatté (avec la soprano Alexandra Smither), Mr. Doucet a aussi été récompensé pour ses performances de musique contemporaine, notamment au Prix d’Europe et au Concours de piano international d’Ibiza. Mr. Doucet est également l'auteur primé de Des dick pics sous les étoiles (2020) et de Sorta comme si on était déjà là (2012), tous deux parus aux Éditions Prise de parole. Il a aussi signé des textes pour Ancrages, Impossible Archetypes et Voix plurielles.

 

M. Doucet détient un doctorat en interprétation du piano de l’Université de Montréal, où il a étudié avec Maneli Pirzadeh, et où il a également été professeur invité. De plus, il a bénéficié de classes de maitres au Franz-Schubert-Institut, au Festival de piano international de Gijón, à Songfest, à la Music Academy of the West, et au Tanglewood Music Center, auprès de sommités telles Elly Ameling, Julius Drake, Margo Garrett, Marilyn Horne, Graham Johnson, Warren Jones, Kiri Te Kanawa, Martin Katz, Robert MacDonald, Dawn Upshaw et Roger Vignoles. Il est présentement le directeur général par intérim du Festival Frye, et aux côtés du pianiste Julien LeBlanc, il est co-directeur artistique de l’Été musical de Barachois depuis 2012.

 
black and white 3.png

Jonathan Fisher
cor français
Jon Fisher.jpeg

Natif de Vancouver, Jonathan Fisher a graduellement fait son chemin d’un bout à l’autre du pays, tout d’abord en complétant des études à l’Université de Calgary, puis à l’Université de Toronto et à la Glenn Gould School du Royal Conservatory (Toronto), avant d'enfin s’établir à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Ses intérêts variés en musique, tant ancienne que plus récente, l’ont amené à se produire dans une variété d’environnements, le rendant tout aussi confortable à se produire au milieu d’un lac ou dans un vieux stationnement sous-terrain que dans une salle de concert. Il a joué avec de nombreux orchestres dont le Youth Orchestra of the Americas et le Calgary Philharmonic, et on peut maintenant l’entendre régulièrement avec Symphonie Nouveau-Brunswick. Jon est aussi actif en tant qu’enseignant, tant en privé qu’avec le programme Sistema Nouveau-Brunswick, où il est très fier de ses nombreux élèves et de leurs accomplissements.

 
black and white 3.png

Isabelle Fournier
violon
Isabelle Fournier.jpeg

La violoniste Isabelle Fournier est une étoile de la scène musicale classique des provinces maritimes. Originaire de Moncton, à l'âge de 16 ans, elle est devenue la plus jeune élève qu'on ait jamais accepté au Royal College of Music de Londres. Plus tard, elle, étudiera aussi à la célèbre école Juilliard de New York avec la pédagogue Dorothy DeLay, ainsi qu'avec le Juilliard String Quartet.

 

Lauréate d'un grand nombre de prix prestigieux tant au niveau local qu'à l'étranger, Isabelle s'est illustrée en tant que soliste et dans des concerts de musique de chambre un peu partout en Amérique du Nord, en Europe, et en Asie. Pendant plusieurs années, elle a été membre du English Chambre Orchestra, et de l'Academy of St. Martin in the Fields. Elle s'est produite à plusieurs reprises devant la famille royale britannique et en 1991, elle a été invitée à jouer à Chequers (la maison de campagne du premier ministre britannique) à l'occasion du Sommet du G7.

 

Isabelle est revenue aux Maritimes en 2002 pour poursuivre une vie musicale très active à partir de Halifax. Elle est à la fois soliste, chambriste, violon solo, et musicienne d'orchestre, professeur de violon et d’alto, et directrice artistique. Elle est le 2e violon solo avec Symphony Nova Scotia. Ses prestations sont régulièrement diffusées sur les ondes de Radio-Canada et de CBC.

 
black and white 3.png

Nadia Francavilla
violon
Nadia Francavilla.png

Née à Montréal, Nadia Francavilla, violoniste et éducatrice, apporte un esprit de collaboration, une passion pour la musique nouvelle et une sensibilité européenne à ses performances et à son enseignement. Diplômée de l’Université McGill, elle parfait sa formation auprès de Mauricio Fuks, Raphael Druian et Joseph Silverstein. Membre pendant plusieurs années du Quatuor Arthur-Leblanc et du Quatuor Bozzini, Mme Francavilla enregistre et effectue des tournées en Amérique du Nord, en Europe et au Japon. 

 

Elle se produit maintenant, avec les ensembles Motion2, Atlantica et Moineaux d’Entendre, explorant un mélange d'œuvres classiques, contemporaines et de musique de chambre. Ses intérêts pour la musique nouvelle l’a conduite à commander et créer plusieurs nouvelles œuvres de compositeurs canadiens et internationaux. Elle aime particulièrement travailler avec de jeunes compositeurs, partageant leur processus créatif et stimulant leurs idées innovatrices.

 

Mme Francavilla occupe le poste de musicienne en résidence à l’Université du Nouveau-Brunswick depuis 2009, où elle crée des projets, donne des classes de maître, des conférences et participe activement à la vie musicale de Fredericton. Mme Francavilla est aussi professeure à l’Université Mount Allison à Sackville.

 
black and white 3.png

Andrew George
clarinette
Andrew George.png

Le clarinettiste Andrew George fait partie de la communauté musicale du Canada atlantique depuis 2013. Il se produit comme clarinette solo avec Symphonie Nouveau-Brunswick, comme doubleur d'instruments à bois dans des comédies musicales et des ensembles de jazz, et en tant que membre de son ensemble à clarinette et cordes, Port City 5, explorant ainsi les limites insondables du monde musical au Nouveau-Brunswick. En tant qu'éducateur, il a travaillé comme coach de section des clarinettes et des bois, libraire d'orchestre, et arrangeur pour l'Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick et l'Orchestre des jeunes de Saint-Jean, en plus d'être artiste enseignant de clarinette pour le centre de Sistema NB de Saint-Jean depuis son arrivée dans la province. Ayant récemment complété ses études en éducation musicale à Memorial University, il s'enthousiasme à l'idée des nouvelles opportunités qui s'offrent à lui afin d'appuyer la prochaine génération de musicien·nes et de mélomanes au Nouveau-Brunswick.

 
black and white 3.png

Christie Goodwin
hautbois
Christie Goodwin.jpeg

Christie Goodwin occupe présentement le poste de hautbois solo par intérim avec Symphonie Nouveau-Brunswick, et elle est membre principale de SNB depuis 2011. Elle est membre fondatrice du quintette à vent Ventus Machina, et hautboïste du quintette à vent Niagara Winds, basé dans le sud de l’Ontario. Elle était auparavant hautbois solo avec le Niagara Symphony jusqu’en 2012, et elle a occupé les postes de hautbois solo et chef de section avec l’Orchestre de chambre de Kitchener-Waterloo et l’Orchestre coréo-canadien. Elle s’est produite comme soliste au hautbois et au cor anglais avec plusieurs orchestres, et s’est produite comme musicienne pigiste avec de multiples ensembles dans le sud de l’Ontario et dans les maritimes.

 

Originaire de l’Alberta, Christie détient un baccalauréat en musique de l’Université de la Colombie-Britannique ainsi qu’un diplôme d’artiste de la Glenn Gould School du Royal Conservatory. Elle enseigne le hautbois à l’Université de Moncton, a enseigné et a été chargée de cours à l’Université Mount Allison, et donne des cours privés dans son studio à Dieppe. Elle est coordinatrice, administratrice et gérante de projets pour Ventus Machina.

 
black and white 3.png

James Kalyn
clarinette
James Kalyn.jpeg

Multi-instrumentiste de calibre international, James Kalyn s’est bâti, au cours des 25 dernières années, une solide carrière orchestrale et en tant que soliste, tant sur la clarinette que le saxophone. Gagnant du Tremplin international du Concours de musique du Canada, ainsi que du Fischoff National Chamber Music Competition, aux États-Unis, James maintient une carrière internationale de musicien, chef et pédagogue. À l’Université Mount Allison, il enseigne le saxophone, la clarinette et la direction d’orchestre, en plus de diriger l’harmonie et l’orchestre de chambre. Il supervise aussi l’ensemble préparatoire.

 

En tant que saxophoniste, James Kalyn s’est produit à travers les États-Unis et le Canada, mais aussi en Argentine, en Chine et au Japon. Il est saxophoniste pour le Cleveland Orchestra, et a enregistré plusieurs albums en solo et en musique de chambre. En tant que clarinettiste, James a gagné son premier poste d’orchestre alors qu’il était encore aux études, et n’a pas cessé de jouer en orchestre depuis.

 

Chef d’ensembles à vent et d’orchestre, James Kalyn est revenu dans son Canada natal en 2011 pour occuper le poste de professeur d’anches simples et de direction à l’Université Mount Allison au Nouveau-Brunswick. Il a auparavant été membre des facultés de l'Eastman School of Music, de l'Oberlin Conservatory, de la North Carolina School of Arts, de l'University of Western Ontario et de l’Université Wilfrid Laurier. Il est diplômé des universités Western Ontario et  Michigan State, ainsi que de l'Eastman School of Music.

 
black and white 3.png

Julien LeBlanc
piano
julien leblanc.png

Virtuose à l'enthousiasme contagieux, le pianiste canadien Julien LeBlanc est reconnu pour sa grande sensibilité musicale et ses dons de communicateur. Basé à Montréal, il est très actif sur la scène musicale canadienne comme soliste, chambriste et accompagnateur.

 

En 2015, il lance son premier album solo, « Mélancolies », dédié à la musique de Dutilleux, Franck et Poulenc, ce qui lui a valu de nombreuses critiques élogieuses : « LeBlanc se démarque comme un interprète plus que capable, il joue avec chaleur, clarté et un lyrisme fluide, le tout avec un sens du rythme naturel. » (Rutland Herald);  « Il maîtrise chaque tour et détour avec brio, son phrasé est analytique, et sa brillante technique le met dans une classe à part… son interprétation est toujours vraie, jouée avec attention, et pleine de chaleur. »  (La Scena Musicale). Julien LeBlanc a également enregistré deux albums avec le Trio Arkaède, et il a lancé un nouvel album de mélodies françaises et espagnoles avec la soprano Marianne Lambert en mai 2020. 

 

Depuis 2012, Julien LeBlanc partage la direction artistique de l’Été musical de Barachois avec Pierre-André Doucet. Il a participé à plusieurs tournées au Canada pour les Jeunesses Musicales du Canada et Début Atlantique. Julien LeBlanc est chargé de cours à l’Université d’Ottawa, et il a donné plusieurs cours de maître un peu partout au Canada, en plus d'être régulièrement invité pour siéger sur les jurys de concours de musique. 

 
black and white 3.png

Austin Lewellen
contrebasse
Austin Lewellen.png

Le contrebassiste Austin Lewellen s'intéresse à la création de la musique d’aujourd’hui avec les compositeurs de sa génération. Il se produit principalement avec des ensembles de musique de chambre, bien que sa technique soit  foncièrement de la tradition orchestrale. Cela dit, il considère que ces habiletés sont à la fois des points d'accord commun et de départ pour ses projets.

 

Habitant présentement à Brooklyn, NY, Austin joue fréquemment avec l’ensemble Metropolis, New York Classical Players, The Orchestra Now, et le String Orchestra of Brooklyn. Il y a déménagé récemment à partir de Houston, TX, où il reste membre de Kinetic, un ensemble sans chef. En été, Austin apparaît comme contrebasse solo au festival Spoleto de Charleston, en Caroline du Sud, qui présente de la musique d'opéra, d’orchestre, et de chambre, à la fois ancienne et nouvelle.

 

Austin est diplômé de l’Oberlin College & Conservatory et de Rice University. On peut entendre ses interprétations sur  

Ensemble, Tyondai Braxton avec l’ensemble Métropolitain et le Houston Chamber Choir. Il joue sur une contrebasse Jacquet de Mirecourt, fabriquée en France, en 1860, et ses archets sont fabriqués par Lapierre de Paris.

 
black and white 3.png

Monique Poirier
narration
Monique Poirier.png

Monique Poirier est originaire de Notre-Dame-de-Kent, NB, et est une personnalité bien connue dans l’univers des arts et de la culture en Acadie. Chanteuse, auteure-compositeure, conférencière, animatrice, directrice artistique, elle a fait partie du quatuor vocal Les Muses, de la production musicale Ode à l’Acadie et travaille présentement avec la formation Troiselle.

Passionnée des arts de la scène, elle est présentement directrice générale et artistique par intérim au Pays de la Sagouine à Bouctouche.

 
black and white 3.png

Lucía Rodríguez
violon
Lucia Rodriguez.png

In 2002, Lucίa Rodriguez began her violin studies at the School of Music and Dance of Monterrey, under the tutelage of Mercedes Cisneros. In 2003-2004, she won a place in the Hamburger Jugendorchester (HJO), and she has since attended programs and performed with training orchestras such as the Rocky Ridge Music Center program, l'Orchestre de la Francophonie, the Orquesta sinfónica de la Universidad autónoma de Nuevo León in Mexico, and the Youth Orchestra of the Americas' tour of Chile.

 

She holds a Bachelor's degree from the University of Western Ontario, where she studied with Annette-Barbara Vogel and Jaime Weisenblum, and a Master's degree from l'Université de Montréal, where she worked under the direction of Vladimir Landsman. She has also participated in masterclasses with Cuauhtémoc Rivera, Carlos Chiarappa, Cuarteto Latinoamericano, Mario Hossen, Susan Kempter, Fredi Gerling and Victor Yampolsky.

 
black and white 3.png

Susan Sayle
alto
Susan Syle.png

Susan Sayle reçoit sa formation dans sa ville natale de Victoria, et à McGill University, où elle a étudié avec Steven Kondaks, et où elle a obtenu un baccalauréat en interprétation musicale (avec distinction). Elle est altiste avec Symphony Nova Scotia depuis 1986, et elle y est alto solo depuis 1994. Elle se distingue par ses performances avec les Dalhousie Chamber Players, Artemis (Toronto), la St. Cecilia Concert Series, l'Indian River Festival, les Concerts aux Isle du Bic (Rimouski), l'Été musical de Barachois, le New Brunswick Summer Music Festival, Connexions Culturelles (France) et plusieurs fois en tant que soliste avec Symphony Nova Scotia.

 

Susan a enseigné à l'Université Dalhousie, et a servi comme juge aux festivals de musique de Charlottetown et de Kings County. Au fil des ans, ses performances ont souvent été entendues sur CBC Radio, et on peut aussi l'entendre sur plusieurs enregistrements et bandes sonores. Elle passe ses étés à Charlottetown, où elle est membre du Charlottetown Festival Orchestra.

 
black and white 3.png

Alexandra Smither
soprano
Alexandra Smither-Lewellen.png

Une interprète aventureuse, et parmi les 30 meilleur·es musicien·nes émergent·es sous l'âge de 30 ans en 2017, selon la CBC, la soprano canadienne Alexandra Smither-Lewellen amène un vent nouveau à des scènes partout autour du monde. Son aigu "ensoleillé et sans nuages" et son soprano "léger et soyeux" se portent naturellement au répertoire standard comme Mozart et Monteverdi; on lui reconnaît aussi un rapport privilégié avec la musique nouvelle, ce qui la confirme comme « une soprano extraordinairement habile, qui peut aussi bien hurler, gazouiller, glousser, murmurer, gesticuler et déclamer que chanter à la perfection » (The Threepenny Blog). En 2021-2022, Mme Smither-Lewellen chante Iphigenia #1 dans le nouvel opéra Iphigenia de Wayne Shorter et esperanza spalding, présenté au MASSMoCA, à ArtsEmerson, au Kennedy Center, à Cal Performances at UC Berkeley, et au Broad Stage de Los Angeles. Elle fera aussi ses débuts avec la California Symphony en tant que soliste dans l'Illuminate de Katherine Balch, en plus de chanter Belinda dans Dido and Aeneas (Ars Lyrica Houston).

 
black and white 3.png

François Zeitouni
piano & orgue
François Zeitouni.png

Natif de Montréal, François Zeitouni mène depuis plusieurs années une brillante carrière d’organiste et de pianiste. À ces deux instruments, tant comme soliste que chambriste, il a joué pour de nombreuses sociétés de concert dont la Dublin City Gallery The Hugh Lane et le festival Autumn Sounds à Farmleigh House (Dublin), le Forum des compositeurs (Bruxelles), le Festival de Lanaudière, la Fondation Arte Musica, la Société du Palais Montcalm, la Société de musique de chambre de Québec, les Amis de l’orgue de Montréal et de Québec, Opus 130 et les Jeunesses musicales du Canada. Passionné de musique de chambre, il s’est produit aux côtés d’artistes de renom dont la contralto Marie-Nicole Lemieux, le violoniste Olivier Thouin, les pianistes Olivier Godin et Julien LeBlanc, le clarinettiste Stéphane Fontaine et le violoncelliste Benoit Loiselle.

 

Dans le domaine discographique, il a gravé, pour les Disques XXI, les Noëls pour orgue de Louis-Claude d’Aquin, ainsi que l'œuvre complète pour violon et piano de Gabriel Fauré, avec le violoniste Olivier Thouin. Ce dernier enregistrement s’est attiré les éloges de la critique, tant en Amérique qu’en Europe, notamment ceux du prestigieux Strad Magazine qui en a fait son disque du mois en juillet 2010.

 

Organiste assistant à l’Oratoire St-Joseph dès l’âge de 14 ans, il est depuis 2005 organiste titulaire à l’église du Gesù. François Zeitouni a été formé par les maîtres Raymond Daveluy pour l’orgue, l’harmonie et l’improvisation, ainsi que Lise Boucher, Antoine Reboulot et Maria Curcio pour le piano.