ÉTÉ MUSICAL DE

BARACHOIS

SUMMER MUSIC

 
CHRISTIANNE BÉLANGER
mezzo-soprano

La mezzo-soprano acadienne Christianne Bélanger est acclamée pour sa voix chaude et expressive et sa présence captivante. En mars 2019, elle interprète Gertrude Stein dans l’opéra américain Twenty-Seven (Ricky Ian Gordon) à l’Opéra de Montréal. Elle est présentement établie en Allemagne où elle débute un nombre impressionnant de seize rôles en trois ans, notamment Siebel (Faust), Annio (La clemenza di Tito) et Polina (Pique Dame) au Theater Ulm, Nicklausse (Les contes d’Hoffmann) et Hänsel (Hänsel und Gretel) au Theater Augsburg, et Kuchtik/Deuxième Nymphe (Rusalka) au Tiroler Landestheater Innsbruck. 

À l’Orchestre Symphonique de Montréal, elle chante Mercedes (Carmen) et Mrs. Doc (A quiet place) avec Maestro Kent Nagano, ainsi que la Messe en Do mineur avec Andrew Megill. En oratorio, son coup de cœur fut sans doute le Requiem de Verdi avec l’Orchestre Symphonique de Trois-Rivères sous le bâton de Jacques Lacombe. C’est d’ailleurs avec Maestro Lacombe qu’elle a fait ses débuts en Carmen en 2014.

MICHAEL BRIDGE
accordéon digital
 

Décrit comme un "magicien de l'accordéon", Michael Bridge est reconnu internationalement pour sa chaleureuse personnalité scénique et sa virtuosité versatile. Nommé parmi les "30 Hot Classical Musicians Under 30" par CBC, il a fait ses débuts en tant que soliste à l'orchestre avec le Boston Pops, donne plus de 100 concerts par année en Europe et en Amérique. Son premier album solo "Ouverture", fait le pont entre la musique d'accordéon acoustique et digital. L'album a été qualifié de "triumphing musically and technically in all styles" par le Whole note Magazine. 

Plus qu'un musicien classique, Michael se décrit son répertoire comme étant de la musique de concert, englobant de la musique baroque, classique et contemporaine, ainsi que plusieurs de ses propres arrangements de musique folklorique. Grand amateur d musique contemporaine, il a joué plus de 50 premières mondiales. Il donne des concerts solo avec plusieurs orchestres et avec ses deux ensembles - Bridge+Wolak, et Landom Ensemble - et a fait des tournées en Europe, et en Amérique du Nord et du Sud.

Michael poursuit présentement un doctorat en accordéon à l'Université de Toronto, sous la tutelle de Joseph Marcerollo. Son premier accordéon a été acheté au prix de 5$ lors d'une vente de garage à l'âge de 5 ans, et deux décennies plus tard, il tente de redéfinir la perception de cet instrument traditionnel. 

Michael est reconnaissant d'avoir le soutien de la Fondation Musicale Sylva Gelber et du Conseil des Arts du Canada. 

www.MichaelBridgeMusic.com

 
FLORENCE BRUNET
comédienne

Florence Brunet: Comédienne et marionnettiste. Ses expériences sont à la télévision et au cinéma, dans des télé-séries ou dans des courts ou longs-métrages, certains présentés dans le cadre du Festival de Cannes, le Mobile Film Festival en France et le FICFA à Moncton. On a pu la voir aussi dans différentes productions du Pays de la Sagouine, incluant une tournée de théâtre jeunesse, des soupers-spectacles et interprétant le rôle de Crache à Pic sur l'Ile aux Puces.

 
JAEYOUNG CHONG
violoncelle

Ayant récemment gradué de la maîtrise de la Rice University, Jaeyoung Chong est un violoncelliste établi et un musicien profondément passionné par différents médiums artistiques, comme l'improvisation, les prestations live, la composition, la technologie audio et la production musicale. 

Né en Corée du Sud, Jaeyoung a commencé ses études à l'âge de huit ans. Il a rapidement atteint un niveau musical avancé lorsqu'il est déménagé au Canada avec sa famille en 2005. Sous la tutelle de Shimon Walt, professeur de violoncelle reconnu à la Dalhousie Université, Jaeyoung a continué de développer ses habiletés musicales, le menant à se distinguer en remportant des prix à différents niveaux (local, provincial, national). Les camps musicaux et festivals d'été, comme le Domaine Forget, NAC Pre-college program, l'Académie Orford, et le National Youth Orchestra du Canada, sont des endroits où Jaeyoung est souvent passé, et où il a pu travailler avec des violoncellistes renommés tels que Steve Doane, Matt Haimovitz, Blair Lofgren, Richard Aaron, Philipe Muller, Laurence Lesser et Collin Carr. 

Jaeyoung a complété un Baccalauréat en Musique de l'Université d'Ottawa en 2017, sous la direction de Paul Marleyn. Durant ses années de baccalauréat, Jaeyoung s'est beaucoup impliqué au sein de la scène musicale d'Ottawa. Il a été un membre du Ottawa Symphony Orchestra, a été soliste avec l'orchestre de l'Université d'Ottawa, et a gagné plus de 10 000$ en bourses, prix et etc. qui l'ont mené à d'autres opportunités, comme des concerts et récitals solo avec le National Arts Center Orchestra. 

 

 
PIERRE-ANDRÉ DOUCET
piano

Reconnu pour la vivacité de ses paysages sonores et l’inventivité de ses textes, le pianiste et écrivain Pierre-André Doucet est l’une des voix principales de la nouvelle génération d’artistes canadiens.

 

Il a été salué pour « l’émotion de son jeu et son contrôle impeccable » (Audiophilia), et a été nommé par CBC Radio 2 comme étant l’un des meilleurs musiciens canadiens sous l’âge de 30 ans. Dernièrement, il s’est produit au Canada, en Afrique du Sud, en Allemagne, en Autriche, en Espagne, aux États-Unis et en France, ainsi qu’un peu partour en Asie, en Europe et dans le Pacifique Sud en tant qu’artiste de Lincoln Center Stage, à bord de navires de Holland America Line. Plusieurs de ses prestations ont été diffusées aux ondes de Radio-Canada, CBC Radio et NPR.

 

Gagnant du Concours de musique Knigge, ainsi que du Concours de musique national Eckhardt-Gramatté (avec la soprano Alexandra Smither), Mr. Doucet a aussi été récompensé pour ses performances de musique contemporaine, notamment au Prix d’Europe et au Concours de piano international d’Ibiza. Mr. Doucet est également un auteur primé : son premier recueil de nouvelles et de poésie, Sorta comme si on était déjà là, a été publié en 2012, et la publication de son premier roman est prévue pour l’automne 2019.

 

M. Doucet détient un doctorat en interprétation du piano de l’Université de Montréal, où il a étudié avec Maneli Pirzadeh, et où il a également été professeur invité. De plus, il a bénéficié de classes de maitres au Franz-Schubert-Institut, au Festival de piano international de Gijón, à Songfest, à la Music Academy of the West, et au Tanglewood Music Center, auprès de sommités telles Elly Ameling, Julius Drake, Margo Garrett, Marilyn Horne, Graham Johnson, Warren Jones, Kiri Te Kanawa, Martin Katz, Robert MacDonald, Dawn Upshaw et Roger Vignoles. Aux côtés du pianiste Julien LeBlanc, il est co-directeur artistique de l’Été musical de Barachois depuis 2012.

 
ISABELLE FOURNIER
violon

La violoniste Isabelle Fournier est une étoile de la scène musicale classique des provinces Maritimes. Originaire de Moncton, à l'âge de 16 ans, elle est devenue la plus jeune élève qu'on ait jamais jamais accepté au Royal College of Music de Londres. Plus tard, elle, étudiera aussi à la célèbre école Juilliard de New York avec la pédagogue Dorothy DeLay, et le Juilliard String Quartet. Lauréat d'un grand nombre de prix prestigieux tant au niveau local qu'à l'étranger, Isabelle s'est illustrée en tant que soliste ou dans des concerts de musique de chambre un peu partout en Amérique du Nord, en Europe, et en Asie. Pendant plusieurs années, elle a été membre du English Chambre Orchestra, et de l'Academy of St. Martin-in-the-Fields. Elle s'est produite à plusieurs reprises devant la famille royale britannique et en 1991, elle a été invitée à jouer à Chequers (la maison de campagne du premier ministre britannique) à l'occasion du Sommet du G7. Isabelle est revenue aux Maritimes en 2002 pour poursuivre une vie musicale très active à partir de Halifax. Elle est à la fois soliste, chambriste, violon solo, et musicienne d'orchestre, professeur de violon et d’alto, et directrice artistique. Elle est le 2ième violon solo avec Symphony Nova Scotia. Ses prestations sont régulièrement diffusées sur les ondes de Radio-Canada et de CBC.

MIRIAM KHALIL
soprano
 

Une des chanteuses canadiennes les plus acclamées en ce moment, la soprano libano-canadienne Miriam Khalil a été louée comme étant une "artiste douée et versatile" dont "la sonorité lyrique unique" permet "à sa voix de soprano d'exprimer chaque émotion avec ressenti et exactitude". Graduée du Canadian Opera Company Ensemble Studio, elle fut récipiendaire du premier prix lors des auditions du Metropolitan Opera National Council (région des Grands-Lacs) et apparue dans le documentaire "The Audition". Parmi les endroits où elle s'est produite, on remarquera le Glyndebourne Festival Opera, Canadian Opera Company, Minnesota Opera, Opera Tampa, Fargo-Moorhead Opera, Opera Hamilton, Against the Grain Theater (AtG), Edmonton Opera, Pacific Opera Victoria, Opera Lyra Ottawa, ainsi qu'avec plusieurs orchestres à travers le Canada. Elle y excella dans les rôles de Mimi (La Bohème), Mélisande (Pelléas et Mélisande), Governess (The Turn of the Screw), Susanna (Le nozze di Figaro), Donna Elvira (Don Giovanni), Cléopâtre (Giuglio Cesare), Almirena (Rinaldo) ainsi que dans le rôle-titre dans Alcina. Madame Khalil fut récemment en nomination pour un prix Juno dans la catégorie "Album classique de l'année" pour son disque "Ayre Live" (œuvres de Osvaldo Golijov) sous étiquette ATG Records. Elle a interprété cette œuvre dans plusieurs villes canadiennes ainsi qu'aux États-Unis et en Argentine, faisant de ce cycle de mélodies une des œuvres-clé de son répertoire. 

JULIEN LEBLANC
piano
 

Virtuose à l'enthousiasme contagieux, le pianiste canadien Julien LeBlanc est reconnu pour sa grande sensibilité musicale et ses dons de communicateur. Basé à Montréal, il est très actif sur la scène musicale canadienne comme soliste, chambriste et accompagnateur.  En 2015, il lance son premier album solo « Mélancolies » dédié à la musique de Dutilleux, Franck et Poulenc qui lui a valu de nombreuses critiques élogieuses : « LeBlanc se démarque comme un interprète plus que capable, il joue avec chaleur, clarté et un lyrisme fluide, le tout avec un sens du rythme naturel. »(Ruthland Herald)  « Il maîtrise chaque tour et détour avec brio, son phrasé est analytique, et sa brillante technique le met dans une classe à part…son interprétation est toujours vraie, jouée avec attention, et pleine de chaleur. »  (La Scena Musicale) Julien LeBlanc a également enregistré deux albums avec le Trio Arkaède. 

 

Depuis 2012, Julien LeBlanc partage la direction artistique de l’Été musical de Barachois au Nouveau-Brunswick. Il a participé à plusieurs tournées au Canada pour les Jeunesses Musicales du Canada et Début Atlantique avec le violoniste Marc Djokic ainsi qu’avec la soprano Miriam Khalil et la mezzo Lauren Segal. Julien LeBlanc est chargé de cours à l’Université d’Ottawa et travaille comme chef de chant et accompagnateur à l’Université McGill et à l’Université de Montréal. Il a donné plusieurs cours de maître un peu partout au Canada et est régulièrement invité pour siéger sur le jury de concours de musique.  Il siège présentement comme président au sein du Conseil d’administration de Début atlantique. 

 
XAVIER LORD-GIROUX
comédien

Xavier Lord-Giroux est originaire de Dieppe. Diplômé en art dramatique, il est actuellement candidat à la maîtrise en études littéraires à l'Université de Moncton. Il a été président par intérim de la Société Nationale de l'Acadie (SNA) et mène une pratique professionnelle en théâtre. Il habite Yellowknife, aux Territoires du Nord-Ouest. 

 
BENJAMIN MARMEN
violoncelle

Benjamin Marmen détient un poste de violoncelliste de section au sein de la Symphony Nova Scotia à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Natif des Maritimes, de Grand Bay-Westfield au Nouveau-Brunswick, il a toujours chéri l'opportunité de quitter la grande ville pour partager sa musique dans les provinces de l'Est, en tant que soliste et chambriste. 

Benjamin a débuté les cours de violoncelle à l'âge de 7 ans avec Sonja Adams à Saint John, où il s'est produit en concert avec le Symphony New Brunswick comme remplaçant, avec le Early Music Studio, et avec plusieurs orchestres de musiciens émergeants nationaux et provinciaux. Au fil des ans, il a travaillé avec des violoncellistes renommée, tels que Lynn Harrell, Philippe Muller, Hans Jørgen Jensen, Denise Djokic, Paul Marleyn, Blair Lofgren et Thomas Wiebe. Toutefois, le mentor le plus influent fût pour lui Shimon Walt, avec qui il a complété son Baccalauréat à l'Université de Dalhousie. 

En plus de la musique classique, Benjamin aimer participer à d'autres aventures musicales. Il a, entre autre, participé à un concert avec Natalie MacMaster et son groupe au ECMAs en 2013, et a enregistré et joué avec plusieurs artistes locaux, comme le guitariste Maxim Cormier (lauréat d'un prix au NS Music Award en 2013) et le compositeur et interprète Mo Kenney. Il a également participé à la trame sonore de films par des compositeurs locaux, Blain Morris et Josh Cruddas, en plus d'un court-métrage par un réalisateur de Halifax, Dillon Garland. 

 
JAMES ONSTAD
ténor

Reconnu comme "sensitive and precise" et "hauntingly beautiful" par le New Classic LA, le ténor James Onstad est un musicien versatile, étant à l'aise tant dans le récital, en concert qu'à l'opéra. James a été soliste auprès de plusieurs ensembles et maisons d'opéra, dont le Chicago Symphony Orchestra, le Los Angeles Philharmonic, le American Repertory Theater, le Chicago Lyric Opera et le Brooklyn Academy of Music. Ses prestations récentes incluent le rôle de Don Basilio dans le Bliss de Ragnar Kjartansson avec le Los Angeles Philharmonic, et le solo de ténor dans la Messe de Bernstein avec le Chicago Symphony Orchestra. 

James se produit régulièrement avec la compagnie d'opéra expérimentale The Industry, jouant le Fantôme d'Orphée dans "Hopscotch", une expérience opératique immersive qui a été qualifiée de "awe inspiring" par Alex Ross du New Yorker. Plus récemment, James a interprété cinq personnages différents dans le chef-d'oeuvre opératique de John Cage "Europeras", une co-production entre le L.A. Philharmonic et la compagnie The Industry.

Interprète passionné de mélodie, James a étudié sous la tutelle de plusieurs maîtres de notre époque: Margo Garrett, Martin Katz, Graham Johnson et Sir Thomas Allan. En cette saison 2019, James présentera quatre différents récitals solo dans des séries de musique de chambre au Canada et aux États-Unis. 

James détient un baccalauréat cum laude en biologie organismique et évolutionniste avec mineur en français de l'Université Harvard, en plus d'une maîtrise en musique (voix) du College-Conservatory of Music (CCM). En plus de chanter, James produit un long-métrage à propos d'un jeune chanteur d'opéra, titré "In the Mouth of the Wolf".

 
FRÉDÉRIC PAYANT
trompette

Originaire de St-Jovite ( Mont-Tremblant )Québec, Frédéric commence son voyage musical avec le piano à l’âge de 8 ans. Quelques années plus tard il entre dans le programme de concentration musique à l’école Polyvalente Curé-Mercure ou il fait la transition vers la trompette. C’est le début d’une histoire d’amour qui dure toujours. 


Après sa graduation du secondaire, Frédéric entre au Conservatoire de musique du Québec à Montréal dans la classe de trompette de Manon Lafrance. Pendant ses années au conservatoire, Frédéric à la chance de performer dans différents groupes de musique de chambre ainsi que l’orchestre symphonique. À la fin de sa formation au conservatoire, il obtient son Prix avec grande distinction à l’unanimité. En 2007, il a la chance d’interpréter le concerto pour trompette de Arutunian. 


Pour l’année scolaire 2009-2010, Frédéric a la chance d’aller étudier à la Royal Academy of Music à London UK avec comme professeur principal James Watson.  C’est aussi pendant son année à Londres qu’il est initié à la trompette baroque avec Robert Farley.  Frédéric est surnuméraire avec les orchestres symphoniques de Laval, Longueuil, Drummondville, Trois-Rivière, Sherbrooke et l’orchestre des Grands Ballets Canadiens. Lors de la saison 2012-2013, Frédéric occupe le poste de seconde trompette de l’Orchestre symphonique de Thunder Bay, Ontario. Depuis septembre 2014, il est assistant première trompette à l’orchestre symphonique d’Edmonton, Alberta. Il a la chance d’être soliste invité avec différents ensembles en Alberta, autant sur trompette moderne ou sur trompette baroque. 

 
SERHIY SALOV
piano

Serhiy Salov est un pianiste d'exception reconnu pour son jeu à la fois énergique et empreint d'une grande musicalité. Il se distingue par sa technique remarquable, sa rigueur et sa virtuosité, des qualités qu'il met au service de la poésie musicale. L'enthousiasme du public et l'éloge de la critique confirment la place importante qu'il occupe sur la scène musicale internationale tant comme soliste que chambriste. En outre, Serhiy Salov s'illustre par ses transcriptions pour piano d'œuvres symphoniques, telles Casse-Noisette de Tchaïkovski, Nocturne de Debussy, Nuit sur le mont Chauve de Moussorgski et plusieurs autres. 

Après avoir commencé son apprentissage de la musique en Ukraine, il poursuit ses études à Londres où il obtient une maîtrise à la prestigieuse Guildhall School of Music and Drama, puis un doctorat à l'Université de Montréal. Ses habiletés dépassent largement la technique du piano: la composition, l'improvisation, la musicologie et l'étude des langues s'inscrivent en complémentarité avec sa formation et lui permettent de déployer sa nature hautement expressive. 

Concertiste remarquable, Serhiy Salov a travaillé avec des chefs de renom et s'est produit avec nombre d'orchestres un peu partout dans le monde. En plus de participer régulièrement aux festivals les plus prestigieux, il a reçu plusieurs prix dans divers concours internationaux. 

 
SUSAN SAYLE
alto

Susan Sayle a complété son éducation musicale dans sa ville natale, Victoria, et à l'Université McGill, où elle a obtenu un Baccalauréat en musique (avec honneurs) en interprétation. Elle est altiste au sein de la Symphony Nova Scotia depuis 1986, et est altiste solo depuis 1994. Depuis qu'elle habite à Halifax, Susan a fait sa marque comme interprète en jouant avec le Dalhousie Chamber Players, Aremis (Toronto), St.Cecilia Concert Series, Indian River Festival, Concerts Îles du Bic (Rimouski), Barachois Summer Music, New Brunswick Summer Music Festival, Connexions Culturelles (France) et comme soliste à plusieurs reprises avec le Symphony Nova Scotia. Susan a enseigné à l'Université de Dalhousie et a été juge pour les festivals de Charlottetown et Kings. Au fil des années, Susan a été souvent entendue à la Radio CBC et sur plusieurs enregistrements et trames sonores. Elle passe ses étés à Charlottetown (Île du Prince-Edouard), où elle joue avec le Charlottetown Festival Orchestra.

 
MARINA THIBEAULT
alto

Marina Thibeault est lauréate de nombreuses distinctions, incluant les prix de la Fondation Père Lindsay (2017), les Révélations Radio-Canada (2016-2017), la Fondation Sylva Gelber (2016), et a été nommée dans le palmarès des 30 musiciens de l’heure de moins de 30 ans par CBC (2016). Elle a remporté le premier prix dans la catégorie de cordes du Prix d'Europe (2015), le Concours de concerto de McGill (2015), le Prix Radio-Canada "Jeunes Artistes" (2007), ainsi qu'un prix spécial au Concours International d'alto Beethoven en République Tchèque (2008).

Son premier album, Toquade, sur étiquette ATMA Classique, a été nommé dans la catégorie “Album classique de l’année” au Gala de l’ADISQ 2017, puis aux Prix Opus 2018, dans la catégorie “ disque de l’année, musique moderne, contemporaine”. Son deuxième disque, ELLES, salué par la critique, a été lancé en mars 2018. Il rend hommage aux compositrices, pédagogues et interprètes, de Clara Schumann à aujourd’hui.

Marina s’est produite comme soliste à l’international avec l’Orchestre Philharmonique de la République tchèque du Nord, l’Orchestre de Mariánské Lázně, l’Orchestre de chambre de Santiago, ainsi qu’en récital à Verbier, puis au Québec avec l’Orchestre Métropolitain, l’Appassionata, l’Orchestre symphonique de Drummondville et l’Orchestre Symphonique de l’Agora, pour en mentionner quelques uns.

Chambriste passionnée, Marina a collaboré avec les membres du Quatuor Guarneri, Cleveland Quartet, Charles Richard-Hamelin, Marie-Nicole Lemieux et Johannes Moser, pour ne citer que ceux-ci. Son intérêt pour la musique nouvelle l'a amené à travailler avec des compositeurs vivants tels que John Corigliano, Joan Tower et Krzysztof Penderecki.

À 9 ans, elle était la plus jeune étudiante en violon à entrer au Conservatoire de musique de Québec dans la classe de Claude Létourneau, puis avec Catherine Dallaire. Marina se tourne vers l'alto à l'âge de 15 ans et étudie sous la tutelle de François Paradis, toujours au Conservatoire. Elle détient un baccalauréat du Curtis Institute of Music, où elle a étudié avec les professeurs Michael Tree et Roberto Diaz. Elle ira étudier ensuite au "Conservatorio della Svizzera italiana" sous l’égide de Bruno Giuranna, avec l'aide du Conseil des Arts du Canada et la bourse Eskas, du gouvernement suisse. Marina détient une maîtrise de l’Université McGill sous la supervision d'André Roy, où elle est complète actuellement son doctorat. Depuis l’été 2018, Marina coordonne le programme de musique de chambre au Domaine Forget, où elle commencera aussi à enseigner l’alto à l’été 2019. 

Cet été, Marina sera la soliste en résidence de l’Orchestre de la Francophonie sous la direction de Jean-Philippe Tremblay. Vous pourrez l’entendre dans la Sinfonia Concertante de Mozart avec Kerson Leong et dans En Partage de Gilles Tremblay au Domaine Forget et au CNA. Les faits saillants de 2019-2020 comprennent Harold en Italie avec l’Orchestre Métropolitain et Yannick Nézêt-Séguin, une tournée du Concerto de Vasks avec l’Orchestre de l’Agora et Nicolas Ellis, une tournée du Trio Saint-Laurent dans le cadre de Prairie Debut et le début d’un nouveau poste en tant que professeur d’alto à l’École de Musique de UBC, en Colombie-Britannique. 

Marina joue sur un alto fabriqué en 1767 par Carlo Ferdinand Landolfi, et un archet W.E Hill and Sons, généreusement prêtés par Canimex. 

Inscription infolettre 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

© 2019. Été musical de Barachois. Tous droits réservés.